Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

SM le Roi lance le programme d'assainissement liquide et s'enquiert de plusieurs

Daté du 27/06/2006 - Activités Royales

SM le Roi Mohammed VI a procédé, mardi, au lancement du programme d'assainissement liquide et s'est enquis de plusieurs projets environnementaux, dans la ville d'Oujda, d'une valeur d'environ 511 millions DH.

Ce programme, pour lequel a été dégagée une enveloppe budgétaire de 457 millions DH, consiste en la mise à niveau de l'infrastructure d'assainissement de la ville, par la réalisation d'une tranche prioritaire de travaux, arrêtée par les études du plan directeur d'assainissement liquide achevées en 2002 et complétées par l'étude d'impact sur l'environnement réalisée en février 2006.

Ce programme, qui a pour objectifs le renforcement du réseau d'assainissement et des branchements, la protection de la ville contre les risques d'inondations et la réalisation d'une station d'épuration (STEP) des eaux usées rejetées dans la nature, comprend une composante réseau et acquisition des moyens d'exploitation, une composante protection de la ville contre le risque d'inondations, une composante transport eaux usées et épuration et une composante étude avant projet détaillé et l'élaboration des appels d'offres, ainsi que la supervision des travaux.

Le projet est financé par la Banque européenne d'investissement (BEI) à concurrence de 320 millions DH (70 PC), l'Agence française de développement (AFD), la régie autonome intercommunale de distribution d'eau et d'électricité d'Oujda (RADEEO) et autres partenaires à hauteur de 137 millions DH. La composante réseau concerne l'extension, le renforcement et le renouvellement du réseau sur 50 KM et l'équipement de 13 quartiers périphériques (5.000 ménages), ainsi que la construction de bassins de rétention sur 56 ha.

Concernant la composante protection de la ville contre le risque d'inondations, elle comprend la réalisation de deux délesteurs pour eaux pluviales sur une longueur de 3,5 km ayant respectivement un débit de 35 M3/S et 16,4 M3/S, ainsi que la reprise des réseaux amonts à ces délesteurs sur une longueur de 4,5 KM. Les autres composantes de ce projet, qui bénéficiera à 475.000 personnes, consistent en la réalisation d'un intercepteur, d'une station de relevage et une autre d'épuration par lagunage aéré, ainsi que des études d'avant projet détaillé, l'élaboration des appels d'offres et la supervision des travaux en plus de l'assistance technique à la Régie. Etalé sur 4 ans (2006-2009), ce programme a pour objectifs essentiellement l'amélioration du fonctionnement du réseau existant, la protection de la ville, l'amélioration du rejet d'eaux usées dans le milieu naturel et la protection de la santé publique, ainsi que la valorisation des eaux épurées et leur réutilisation à des fins agricoles (900 ha pour la 1ère tranche).

Le Souverain a aussi suivi des explications sur le projet de réalisation d'un nouveau centre d'enfouissement et le projet de réhabilitation de l'ancienne décharge, ainsi que sur le programme de réaménagement du parc Lalla Meryem, le projet d'aménagement du parc Lalla Aicha et le programme d'aménagement du parc Sidi Maafa. Concernant le projet du nouveau centre d'enfouissement réalisé avec une enveloppe budgétaire de 25 millions DH, il consiste en la construction, l'équipement et l'exploitation du centre de traitement des déchets solides (centre d'enfouissement technique et valorisation énergétique). Ce projet, dont le démarrage de l'exploitation a eu lieu en octobre 2005, permet le transfert et le compactage des déchets, le drainage des lixiviats, la valorisation du bio gaz et le nettoyage du site et des alentours.

Pour ce qui est du projet de réhabilitation de l'ancienne décharge publique de Sidi Yahya, il porte essentiellement sur le déplacement et le compactage des déchets, le drainage des lixiviats, le nettoyage du site et des alentours, le recalibrage de l'oued Sidi Yahya et le curage des lacs culinaires. D'un coût de 10,4 millions DH, ce projet, dont les travaux s'achèveront en mars 2007, est financé par la Direction générale des collectivités locales (6 millions DH), l'Agence de développement de l'Oriental (2,5 millions DH) et la commune urbaine (1,5 million DH).

Le projet de réaménagement du parc historique Lalla Aicha a pour objectifs l'aménagement du terrain d'athlétisme et la piscine olympique, ainsi que l'équipement de la pépinière et la reconstitution du couvert végétal, le pavage des allées et l'enrichissement des plantations. Le coût de ce projet, étalé sur une superficie de 2 ha, est évalué à 5,5 millions DH. Quant au projet d'aménagement du parc Lalla Meryem, il consiste en la restauration du musée et l'aménagement des fontaines, la restauration des bassins et des jets d'eau, l'aménagement des espaces de réception, la restauration du kiosque et des alcôves. D'un coût de 9 millions DH, ce projet dont les travaux prendront fin en mars 2007, porte aussi sur le réaménagement des ouvrages du parc (café-esplanade, musée, arrosage, éclairage...).

S'agissant du projet d'aménagement du parc Sidi Mâafa, il comporte la construction de la route Sidi Maâfa, l'aménagement des pistes existantes, la création d'un sentier pédestre et de parkings, la construction d'une porte urbaine et d'un mur de clôture et la construction de sanitaires et d'aires de repos. Ce projet, qui nécessitera des ressources financières de l'ordre de 4 millions DH, prévoit également la réalisation de bornes de fontaines, bacs à ordures et l'adduction en eau potable et l'éclairage public à l'entrée.

A Son arrivée sur le site, SM le Roi avait passé en revue un détachement de la garde royale qui rendait les honneurs avant d'être salué par le ministre de l'Intérieur, M. Chakib Benmoussa, le Wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, M. Mohamed Ibrahimi, le Directeur Général de l'Agence de promotion et de développement des préfectures et provinces de la région de l'Oriental, M. Mohamed M'Barki, le Président de la commune urbaine, le Directeur des régies et des services concédés au ministère de l'Intérieur, le Directeur de l'eau et de l'assainissement au ministère de l'Intérieur et le Directeur de la régie autonome intercommunale de distribution d'eau et d'électricité à Oujda.

Source: MAP

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du 19/07/2004 - Activités Royales

SM le Roi procède dans la commune de Selouane à la pose de la première pierre pour la construction de deux centres pour jeunes et pour femmes
Voir le détail

Daté du 20/07/2004 - Activités Royales

SM le Roi préside la cérémonie de signature d'une convention relative à la réalisation d'une ligne de chemin de fer
Voir le détail

Daté du 28/10/2004 - Activités Royales

SM le Roi inaugure le tribunal de la famille à Oujda
Voir le détail