Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Visite Royale à Oujda : D'importants projets ferroviaires pour accompagner l'essor économique de la région

Daté du 19/06/2013 - Activités Royales

La ligne ferroviaire Oujda-Fès s'est vue renforcée, mercredi, grâce aux projets lancés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, et destinés à doter cet axe majeur d'une infrastructure moderne lui permettant de résorber les flux substantiels du trafic, dans les meilleures conditions de sécurité et de confort.


Faisant partie intégrante du contrat-programme (2010-2015) signé entre l'Etat et l'Office national des chemins de fer (ONCF), ces projets structurants concernent la mise à niveau et l'électrification de la ligne ferroviaire Fès-Oujda et la construction d'un pôle d’échanges, seconde phase du projet phare "Oujda Urba Pôle".
  
La concrétisation de ces différents chantiers ferroviaires devra participer au renforcement de la position stratégique de l'axe Oujda-Fès en tant que hub ferroviaire, reliant l'Est au centre du pays, accompagner l’évolution croissante du trafic, notamment Fret suite à la mise en exploitation de la ligne Nador- Taourirt, renforcer et moderniser les installations ferroviaires, homogénéiser l’exploitation en mode de traction électrique et augmenter le tonnage transporté par train.
  
Le projet de mise à niveau et d'électrification de la ligne ferroviaire Fès-Oujda consiste en le renouvellement de 100 Km de voie (30 pc de la ligne Fès-Oujda), l’électrification de la ligne Fès-Taza sur 120 Km (1ère étape), le renforcement de l’infrastructure (tunnels, ponts, bâtiments techniques ), la construction des sous stations, et l’aménagement de la gare de Béni Oukil, pour accueillir les activités fret transférées de la gare d’Oujda.
  
D'un coût global de 900 millions de dirhams, ce projet devra générer quelques 800.000 journées de travail au cours de la phase des travaux, et plus de 70 postes d'emploi lors de la phase d'exploitation.
  
Le développement soutenu du trafic, tant des voyageurs que du fret, exige également la délocalisation des activités ferroviaires à caractère industriel en dehors de la ville d’Oujda et l'accompagnement du développement urbain de la préfecture à travers la réalisation d'un pôle d’échanges abritant la nouvelle gare d’Oujda et un Centre multi-services.
  
Doté d’une enveloppe budgétaire de 260 millions de dirhams, le pôle d’échanges s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du projet urbain intégré Oujda Urba Pôle, dont la 1ère phase, appelée "Quais verts", a été lancée en 2010 par le Souverain.
  
Ce projet porte ainsi sur la construction d'une gare de voyageurs, nouvelle génération, pouvant accueillir un trafic estimé à 1,5 million de voyageurs à l’horizon 2020, contre 800 mille actuellement.
  
Mobilisant des investissements de l'ordre de 70 millions DH, la future gare, qui sera réalisée dans un délai de 30 mois, comprend un bâtiment voyageurs (hall, locaux commerciaux, bureaux administratifs, guichets, espace d’attente), et des aménagements extérieurs (parvis de la gare, parkings, quatre quais).

D’un coût de 190 millions de dirhams, le Centre multi-services devra abriter, pour sa part, des bureaux (4.700 m2), des logements (9.300 m2), des locaux de commerce (8.500 m2) et un hôtel (4.500 m2).
   
Oujda Urba Pôle s'inscrit dans le cadre de la restructuration du centre-ville d'Oujda pour doter la cité d'un projet urbain intégré, susceptible de marquer le début d'une nouvelle dynamique urbaine de grande qualité. Il fait également partie de la stratégie de restructuration urbaine de la capitale de l'Oriental, visant à impulser une nouvelle dynamique dans la région et à mettre en valeur son attractivité et sa compétitivité sur le plan national et international.
  
Ce projet permettra ainsi le repositionnement de la ville au niveau régional en tant que métropole urbaine et contribuera, notamment, au renforcement du potentiel de la Région dans les domaines de l'immobilier professionnel et résidentiel, de l'hôtellerie et du commerce.

La réalisation du projet "Oujda Urba Pôle", qui s'étend sur une superficie de 30 hectares, est prévue sur quatre phases dont la première est dédiée à la construction d'espaces résidentiels intégrés comprenant, outre des immeubles d'habitation, des plateaux de bureaux et des commerces. La première tranche de cette phase est en cours de livraison.
  
La deuxième phase de Oujda Urba Pôle, lancée aujourd’hui par le Souverain, a trait au pôle d'échanges (4,8 ha), alors que les deux autres phases du projet consistent en l'aménagement d'un parc habité (16 ha) et du quartier de la gare (5,6 ha).
  
L'ensemble de ces projets permettront l'initiation du processus de métropolisation à travers la réhabilitation du centre urbain de la ville, la mise en valeur d'une vaste zone urbaine bien placée, ainsi que l'implantation de nouveaux équipements publics, privés et tertiaires qui permettront de renforcer l'attractivité de la ville.


Source: MAP

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du 19/07/2004 - Activités Royales

SM le Roi procède dans la commune de Selouane à la pose de la première pierre pour la construction de deux centres pour jeunes et pour femmes
Voir le détail

Daté du 20/07/2004 - Activités Royales

SM le Roi préside la cérémonie de signature d'une convention relative à la réalisation d'une ligne de chemin de fer
Voir le détail

Daté du 28/10/2004 - Activités Royales

SM le Roi inaugure le tribunal de la famille à Oujda
Voir le détail