Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Aubry: «Etre maire, c’est initier de grands projets»

Daté du 07/11/2013 - Actualité

Entretien à bâtons rompus avec Martine Aubry, ancienne première secrétaire du parti socialiste français et actuelle maire de Lille.

Martine Aubry était l’invitée vedette de l’Oriental la semaine dernière. La maire de Lille s’est rendue à Oujda accompagnée d’une forte délégation et cela dans le cadre de la coopération décentralisée entre les deux villes. Partenariats, accords, vision.


- Pensez-vous que la coopération décentralisée entre Lille et Oujda a réussi son pari, celui de booster le partenariat entre les deux régions?
- Martine Aubry: Je suis convaincue que les projets structurants et la rationalisation des richesses locales, qu’elles soient humaines ou naturelles, peuvent encore faire mieux. Je constate en effet, depuis ma dernière visite en 2005, que Oujda et sa région se sont métamorphosées. Reste à canaliser ces efforts et à rentabiliser les investissements par l’amélioration du climat des affaires et l’adoption de partenariats gagnant-gagnant. Et aussi, multiplier les efforts pour améliorer les services rendus au niveau de la santé et de l’éducation. C’est un axe prioritaire de notre partenariat avec l’Oriental. La vision imprimée par le Souverain du Maroc à cette région lui a permis d’être encore plus visible à l’international. Je constate énormément de changements en matière d’urbanisme, d’infrastructures routières et de connectivité régionale. Oujda était une grande commune et elle est devenue une métropole ouverte sur l’avenir.
Lille cherche à contribuer à cet élan, notamment sur le plan économique. C’est ce que j’ai essayé de revoir avec le wali de la région, le président de la commune de Oujda, le président du Conseil régional et le directeur de l’Agence de l’Oriental. Les investisseurs et les associations actives au niveau de nos deux régions doivent également s’impliquer davantage.

Lire la suite de l'article, cliquez ici.

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail