Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

L'Oriental accentue ses actions de développement agricole

Daté du 10/11/2016 - Actualité

Le programme de développement agricole et rural des zones frontalières (2016-2020) est réalisé à hauteur de 20%. C’est ce que vient de révéler le wali de l’Oriental, selon l’édition du 10 novembre de L’Economiste. Ce programme s'articule autour de deux axes. Le premier concerne huit communes rurales de la préfecture d’Oujda, alors que le second cible la réutilisation des eaux épurées de la station de traitement de la ville.

Au total, 478 millions de dirhams seront débloqués pour ces projets qui profiteront à 5.248 bénéficiaires et assureront 330.000 journées de travail. Cet effort de reconversion des activités productives contribuera également à l'amélioration des revenus et à la conservation des eaux et du sol, tout en boostant les filières arboricoles. In fine, il s'agit de lancer de nouveaux projets générateurs de revenus tout en facilitant aux habitants de ces zones leur reconversion vers des activités légales et durables en agriculture.

Les projets lancés, dans ce cadre, ont pour objectif la plantation de 6.300 hectares d'arboriculture (oliviers, amandiers et cactus) au niveau de certaines communes. Ils contribueront, par ailleurs, à l'amélioration des revenus qui passeront de 1.500 dirhams à 19.000 dirhams par hectare dans le cadre du programme d'irrigation à partir de la station d’Oujda et à 15.000 dirhams par hectare au niveau des terres bours. Avec 4 hectares exploitables, les petits agriculteurs peuvent facilement réaliser des revenus de 5000 dirhams par mois, assurent les responsables du ministère de l’Agriculture. Cet effort d'amélioration des revenus concerne aussi la femme rurale et les populations qui pratiquent l'agriculture mais qui n'avaient rien à voir avec la contrebande vivrière.

Source : Le 360

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail