Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Plan Maroc Vert: 250 MDH pour la filière phoenicicole

Daté du 13/07/2016 - Actualité

Financé conjointement par le gouvernement marocain (100 MDH) et le gouvernement belge (150 MDH), ce projet vise la valorisation des palmiers dattiers dans les oasis, notamment dans les provinces de Figuig, Errachidia, Tinghir, Ouarzazate, Zagora, Tata, Guelmim er Assa-Zag, via l’agrégation des producteurs dans des GIE professionnels ayant la capacité de conquérir le marché avec des produits compétitifs et de qualité.

S’étalant sur une durée de 60 mois, ce projet s’inscrit dans le cadre du pilier II du Plan Maroc Vert relatif à l’agriculture solidaire, et aspire, à travers l’encadrement des petits agriculteurs et le renforcement de leurs capacités professionnelles et commerciales, à contribuer à la réalisation des objectifs du contrat-programme (2010-2020) pour le développement de la filière phoenicicole.

Ce projet a également pour but la contribution des petits agriculteurs à la mise en place d’unités opérationnelles de valorisation visant à commercialiser des quantités importantes de dattes pouvant percer des marchés concurrentiels grâce à l’adoption d’un système administratif efficace au niveau des GIE, la mise en place des principes du développement durable en matière de coordination, d’accompagnement, de soutien, et de conseil, et le renforcement de la participation des femmes et des jeunes dans la chaîne de production des dattes. La cérémonie du lancement du projet d’appui aux GIE a connu la présence d’éminentes personnalités, notamment le secrétaire général du département de l’agriculture, l’ambassadeur de Belgique au Maroc, le gouverneur de la province d’Ouarzazate, le directeur général de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (Andzoa), la représentante de la coopération technique belge, le président de la Chambre agricole de la région Drâa-Tafilalet, et le président de la Fédération interprofessionnelle marocaine des dattes (Fimadattes).

Le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime a procédé depuis le début de la mise en œuvre du contrat-programme pour le développement de la filière phoenicicole, notamment dans le cadre de son 4ème axe relatif à l’amélioration du cadre organisationnel de la filière, à encourager les agriculteurs et les coopératives à former des GIE (24 actuellement) et à les inciter à une adhésion effective pour augmenter la valeur ajoutée de l’agriculture solidaire au niveau des oasis traditionnelles.

Source: Aujourdhui.ma

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail