Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

La rocade d'Oujda quasi opérationnelle

Daté du 13/10/2016 - Actualité

1re étape du plan de déplacement urbain   *Désenclaver la partie sud de la ville et les quartiers avoisinants

Oujda est en phase de finaliser sa rocade. Une réalisation qui s’inscrit dans le cadre de la vision Oujda 2020 et qui ambitionne d’assurer la fluidité du trafic automobile tout en désenclavant plusieurs quartiers périphériques. La longueur totale de cette rocade avoisine les 35 kilomètres et les 11 derniers seront opérationnels dans 14 mois.  En effet, cette rocade sud qui relie le giratoire de la route nationale n°17 à Sidi Yahia, répond à toutes les normes techniques prévues pour ce type d’infrastructures, est-il souligné. Longue de 11 kilomètres, elle allégera la pression à l’intérieur de la ville tout en répondant aux exigences du Plan de déplacement urbain (PDU). La base de ce PDU est d’assurer une plateforme routière adéquate pour concrétiser tous les programmes de fluidité urbaine pour une cité moderne de 90 km2. En parallèle, il permettra de désenclaver toute la zone sud de la ville qui englobe le quartier «Semmara», le CHU, l’Université Mohammed Ier, la Wilaya et toutes les nouvelles administrations fournisseuses de services.

La réalisation de ce tronçon final nécessite la construction de 16 ouvrages d’assainissement, un deuxième pont sur Oued Ennachef et l’aménagement de 7 carrefours giratoires. Le budget qui leur a été alloué est de 80 millions de dirhams. Une enveloppe qui s’ajoute aux 320 millions de dirhams dédiés à la réalisation des voies structurantes (50 kilomètres) à l’intérieur de la ville d’Oujda. Ces travaux permettent à l’Agence urbaine d’Oujda d’exécuter la première action de son schéma directeur, à savoir relier la ville aux infrastructures réalisées comme l’aéroport Oujda-Angad, la nouvelle gare ferroviaire et l’autoroute.


Le nouveau schéma directeur est un document stratégique qui couvrira les 25 prochaines années. Il contribuera, en amont, à la réalisation d’une assiette foncière urbanisable pour les investisseurs et l’habitat. L’offre dans ce domaine est estimée à 2.500 hectares dédiés aux différents zonages d’habitat. «Ce schéma directeur remplace les 7 anciens dans une optique de bonne gouvernance pour corriger la gestion sectorielle d’une ville de 470.000 habitants. Il permettra également à Oujda de réussir sa mutation d’une municipalité en une mairie», confie à L’Economiste Said Lahbil, directeur par intérim de l’Agence urbaine d’Oujda.


En parallèle aux travaux de la rocade, d’autres sont en cours pour aménager les bordures de Oued Isly. Ainsi, 300 millions de dirhams sont débloqués pour ce programme d’embellissement sur 12 kilomètres avec un espace de vie étalé sur 150 hectares (animation, sports et aires de repos).

Source : L'économiste

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail