Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Agropole de Berkane: Les filières qui cartonnent

Daté du 05/05/2016 - Actualité

La production maraîchère du périmètre irrigué de la Moulouya est réputée pour ses bonnes qualités nutritives et gustatives grâce à la richesse du sol et le savoir-faire des agriculteurs.  Là aussi les indicateurs sont au vert, à part pour les  légumineuses.
Les récoltes pour la pomme de terre ont démarré depuis le 10 avril et les premières prévisions avancent une production de 103.000 tonnes contre 82.500 tonnes lors de la précédente campagne. De son côté, la superficie exploitée est passée de 2.320 hectares en 2015 à 2.950 ha (+27%).
Plusieurs facteurs ont contribué à cette nette amélioration des rendements: précocité des semis (2e quinzaine de décembre 2015), quasi-absence de gel durant les mois antérieurs, bonne organisation des tours d’eau, conditions climatiques n’ayant pas favorisé d’attaques phytosanitaires (mildiou). Par contre, les pluies tardives n’ont pas été bénéfiques aux légumineuses (fèves et petits pois) réputées pour leur récolte en frais. Une grande superficie de petits pois perdue, notamment dans les zones d’Aghbal et Reggada suite au retard des précipitations, ce qui a impacté leurs prix au marché de gros. Une différence de 5 dirhams/kg en comparaison avec 2015: 12 dirhams/kg au lieu de 7 dirhams. Mauvaise passe aussi pour le pois chiche dans les 50 hectares qui lui ont été réservés en bour.

Une saison sauvée grâce aux apports des superficies irriguées qui sont de l’ordre de 510 hectares. Quant aux 100 hectares réservés à la tomate sous abris-serres, leur rendement est de 13.000 tonnes.

 

 
culture_maraicheres_065.jpg

 

Tout en réduisant les superficies des cultures printanières, les agriculteurs tablent sur une meilleure productivité  grâce à une meilleure organisation des tours d’eau.

 

Source: L'économiste

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail