Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Taourirt: Export d'huile d'olive, première expérience réussie par un GIE sur le plan national

Daté du 06/01/2016 - Actualité

Le groupement d’intérêt économique Ahlaf a réussi sa conversion en unité moderne de trituration des huiles d’olives extra-vierges. Toutes les démarches pour assurer une production de qualité ont été respectées en moins de deux ans. Ce qui a permis à ce GIE de Taourirt de bénéficier d’une autorisation sanitaire délivrée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA).

 Il a aussi bénéficié de l’agrément de conformité octroyé par l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) en 2015. Deux atouts qui lui ont permis d’établir des contrats d’exportation avec des sociétés internationales. C’est le cas avec «Toledo» une entreprise espagnole spécialisée dans les d’huiles d'olive.

Ce premier contrat est un bon indicateur qui permettra à Ahlaf de consolider son offre auprès des grands opérateurs internationaux. Il contribuera également à améliorer sa compétitivité puisque l’opérateur espagnol s’engage à assurer une formation en amont aux adhérents des six coopératives qui constituent Ahlaf. La finalité étant de consolider et préserver le processus de production dans sa globalité. «C’est la première fois que l’huile d’olive est exportée à partir de l’Oriental.

Le GIE Ahlaf est aussi, le premier groupement à accéder aux marchés européens sur les 20 GIE de trituration répartis sur le territoire national. Des GIE créés dans le cadre du  programme millennium challenge (MCA Maroc)», précise  Yahia Ghoumari, chef du service de la production agricole à l’Office régional de mise en valeur agricole de la Moulouya (Ormvam). Un succès basé sur d'autres fondamentaux.

Les accompagnateurs et les encadrants de ce GIE envisagent de développer un projet d’agrégation pour bénéficier du label collectif du produit terroir initié par l’Agence de développement agricole ADA. Un programme d’action sera lancé cette année pour labelliser «Indicateur géographique protégé»  l’huile d’olive de Debdou et Mestegmer. Deux localités réputées pour les  qualités nutritionnelles et gustatives de leurs huiles d’olive. Une procédure supplémentaire pour booster la commercialisation via une offre variée qui répond aux exigences des marchés.

Tous ces projets et programmes ont été détaillés lors de la visite de suivi et d’évaluation effectuée le 6 janvier dernier, par des responsables du ministère de l’Agriculture et de l’Ormvam. En 2015, l’unité a traité 400 fois plus d’olives et a produit 360 fois plus d’huile que la précédente campagne oléicole.

En détail c’est 1.440 tonnes d’olives qui ont été triturées pour  une production de 90 tonnes d’huile. Ahlaf a ainsi, exporté 23,8 tonnes d’huile extra vierge vers l’Espagne. Une première étape pour consolider la coopération avec un opérateur international spécialisé dans les huiles d’olive et accéder aux marchés internationaux.

La superficie des plantations d’olive au niveau de l’Oriental est estimée à 95.300 hectares dont 65.500 hectares productifs. 30.000 hectares ont été plantés au cours des cinq dernières années. Ce qui représente 100% des prévisions préconisées par le pilier II du plan Maroc vert pour 2015.

De telles performances seront consolidées par le programme d’amélioration des variétés et de qualité de la production qui vient d’être lancé.  «La production actuelle en bour est d’une tonne pour l’hectare et de 5 tonnes/H en irrigué. Toutefois, il y a des agriculteurs qui produisent jusqu’à 15 T/H. Rendement qui nous interpelle et qui nous presse à repenser certaines pratiques pour réaliser une production de 6 tonnes/H. In fine améliorer le rendement des agriculteurs et leurs revenus» ajoute Ghoumari.

Source: L'économiste

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail