Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Nador West Med : projet d'étude socio-économique

Daté du 14/04/2014 - Actualité

Les porteurs du projet Nador West Med prennent leur temps avant de démarrer la construction.

Une autre étude sur Nador West Med. La société éponyme, chargée de ce grand projet d’infrastructure, s'apprête à ouvrir les plis concernant son appel d'offres sur la réalisation d’une étude socio-économique.
L'objectif de cette étude est d'apprécier l'intérêt de ce futur port pour la collectivité et sa rentabilité. L'adjudicataire du marché devra décrire la situation actuelle de la zone d’influence du projet Nador West Med, étudier sa faisabilité économique et financière, identifier, évaluer et mesurer ses effets directs et indirects à court, moyen et long termes. Il s’agit des impacts économiques et sociaux du projet dans sa globalité, mais aussi de ses différentes composantes.

Les effets à étudier concernent ainsi l’équité territoriale, les conséquences sur l’aménagement du territoire et de développement économique local et la contribution du projet à un meilleur équilibrage du développement spatial du pays et du développement social, est-il expliqué.
La société Nador West Med précise que l’étude devra produire des indicateurs clairs de réalisations et de retombées, à la fois qualitatifs, tels que l’amélioration de l’accessibilité, et quantitatifs, comme les créations d’emploi ou l’investissement généré.

En lançant ce nouvel appel d’offres, les porteurs de ce projet entendent démarrer sur de bonnes bases, avant de lancer la construction de ce nouveau complexe portuaire et industriel qui répond, selon la société Nador West Med, à une logique de développement comparable à celle du projet Tanger Med.

Ce qui devra permettre au Maroc, note-t-elle, de renforcer sa position portuaire dans la Méditerranée occidentale et de tirer profit de sa situation stratégique. Le complexe en projet sera axé autour d’un grand port en eau profonde et d’une plateforme industrielle. Le port sera doté, indique la société, de capacités importantes pour le transbordement des conteneurs, le développement d’un pôle énergétique (traitement, conditionnement, stockage) et le traitement des produits vrac notamment le charbon.

S’agissant de la plateforme industrielle, elle sera intégrée et ouverte aux investisseurs.
Devant être réalisée en partie sur une zone franche de 1 500 ha et en partie sur une zone de développement adjacente de près de 2 500 ha, cette plateforme industrielle est destinée notamment à abriter les métiers mondiaux du Maroc.
La première phase pour 2019 ?

Le complexe portuaire Nador West Med sera réalisé par phases dont la première devrait être mise en service en 2019, avec une capacité initiale de 3 millions d’EVP (équivalents vingt pieds), 25 millions de tonnes d’hydrocarbures et 7 millions de tonnes de charbon. La composante portuaire de ce complexe est présentée par la société Nador West Med, qui est donc chargée de la réalisation, le développement, l’aménagement, la gestion et la promotion de cette infrastructure, comme une des plateformes majeures de la Méditerranée occidentale, assurant des fonctions de transbordement et d’éclatement sur le commerce international de conteneurs et des hydrocarbures.

Lahcen Oudoud, LE MATIN

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail