Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Oujda : la marche d’une région

Daté du 24/02/2013 - Actualité

Le coup d’accélération que donne, encore une fois, S.M. le Roi Mohammed VI aux projets de l’INDH dans la région de l’Oriental est décisif. Une nouvelle génération de projets est train de sortir de l’ornière une région tout entière qui était supposée condamnée à vivre d’expédients, en attendant l’ouverture d’une frontière aussi ubuesque que ridicule. Le refus de cette fatalité, propre sous nos contrées à toute économie frontalière aléatoire par définition, et l’engagement total du Souverain qui a effectué plusieurs dizaines de voyages de travail dans la région ont fait la différence. Aujourd’hui, Oujda et sa région sont en voie de métropolisation. Ils produisent ensemble, en interaction, d’une manière «autonome» leur propre valeur ajoutée. Tourisme, services, industrie, nouvelles technologies, infrastructures de base, centres de solidarité, etc. Tous les curseurs bougent en même temps et dans le même sens, celui du progrès.

Le mouvement général de cette région préfigure d’une manière volontariste la résolution par le Maroc de la problématique du développement régional tel que celui-ci est, désormais, encadré par la nouvelle Constitution. Un trait de modernité et un approfondissement du sillon démocratique. Ce pôle régional, qui à ses débuts a fait l’objet de quelques sarcasmes, est en train de créer une zone potentielle de rayonnement, une zone de commandement régional, qui rayonne, par la force des services et des prestations qu’il offre, au-delà des frontières traditionnelles ou virtuelles. Si nous ne prenons qu’un exemple, et un seul, le poids de la station de Saïdia dans l’offre touristique régionale, l’on constate qu’il n’y a pas d’offre concurrente d’un haut niveau de prestation avec des qualifications professionnelles élevées. L’on voit bien que l’intérêt méthodique que porte le Souverain à cette région fait partie d’un projet royal qui a très tôt affirmé que l’Oriental avait vocation par ses propres ressources à maîtriser son destin et à préparer son avenir. C’est aujourd’hui chose faite.

Maintenant, dans cette démarche, le développement humain n’a jamais constitué une variable d’ajustement. Soit il a fait l’objet d’une stratégie propre, la qualité des projets 2.0 de l’INDH le démontre, soit il a donné le jour à une ingénierie sociale très avancée s’appuyant sur les ressources d’une société civile très intelligente et très active.
Les visites de travail de S.M. le Roi dans l’Oriental ont toujours donné lieu à une liesse singulière et à des effusions populaires originales, tellement nos concitoyens sont heureux et fiers de constater l’affection sans voile que leur porte le Souverain et de sentir avec ferveur son engagement résolu à leurs côtés.

Source: Lematin.ma

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail