Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Le FIDA appuie les acteurs des filières agricoles

Daté du 24/10/2013 - Actualité

● Le FIDA partenaire du développement, à El-Haouz, de 3 filières agricoles pour un coût de 74 millions de DH.
● La coopération Maroc-FIDA repose sur l'assistance financière, fournie sous forme de dons ou prêts consentis à des taux concessionnels.


Le Fonds international de développement agricole (FIDA) est engagé dans les zones montagneuses d'El-Haouz dans le financement d'un projet de développement de trois filières agricoles qui bénéficiera à une population cible de 78.000 habitants, pour un coût global de 74 millions de DH.

L'organisme onusien participe au financement de ce projet, qui concerne les filières olive, pommes et élevage ovin, par un crédit à conditions favorables de 69,9% du montant global et un don de 1,6% du coût total, alors que l'Etat participe à hauteur de 25,4%, indiquent les promoteurs du projet à l'occasion de la visite à El-Haouz du président du FIDA, Kanayo Nwanze.

Le projet a pour objectif de contribuer à l'allègement de la pauvreté en milieu rural, d'améliorer la productivité des exploitations agricoles dans les zones recluses à travers les filières ciblées et de permettre aux agriculteurs d'augmenter leurs revenus à travers l'accès à des marchés rémunérateurs.

La répartition du financement de ce projet affecte un montant de 24,55 millions de DH à la filière olive, 28,23 millions de DH à la filière pommes et 13,71 millions de DH à l'élevage ovin. Une enveloppe de 6 millions de DH est destinée à financer la composante «coordination et gestion du projet» dont la structure relève du Plan Maroc vert.

Cette initiative intervient dans le cadre de la capitalisation sur les résultats d'un précédent projet à El-Haouz (2002-2010) qui avait porté notamment sur la réalisation d'infrastructures d'irrigation et de désenclavement, des actions d'appui à la mise en valeur agricole et l'appui à la micro-entreprise et aux activités génératrices de revenus.

L'actuel projet (2013-2017), vise à consolider les acquis du précédent en focalisant ses actions sur le développement des trois filières à travers un intérêt particulier à la production, à la valorisation et à la commercialisation.

Les promoteurs du projet sont aussi soucieux de promouvoir l'approche genre dans le développement durable. Sur les 33.000 personnes concernées directement dans les trois filières ciblées, environ 55% des bénéficiaires sont des femmes.

Le projet de développement des trois filières agricoles porte sur une superficie totale de 29.500 ha, dont 11.140 ha en irrigué. Il concerne 14 communes rurales relevant des Cercles d'Asni et d'Amezmiz.

Lors de sa visite à la province d'El-Haouz, le président du FIDA, Kanayo Nwanze, a salué la dynamique de développement du milieu rural au Maroc et la remarquable coopération et synergie d'efforts entre les autorités locales et les populations bénéficiaires des projets socio-économiques entrepris à cet effet.

Dans une déclaration à la MAP, le responsable de l'organisation Onusienne s'est dit satisfait des résultats de ces projets qui ont réussi à impacter les conditions et niveau de vie des populations cibles. Il a assuré que ces résultats probants renforcent la volonté du Fonds à intensifier sa coopération avec le Royaume et d'initier de nouveaux projets avec le financement du FIDA et d'autres bailleurs des projets de développement socio-économiques.

La coopération Maroc-FIDA repose essentiellement sur l'assistance financière, fournie sous forme de dons ou prêts consentis à des taux concessionnels. Cette assistance est destinée principalement à soutenir des efforts déployés par le département de l'Agriculture dans la mise en œuvre des projets et programmes de développement agricole et rural.

L'approche commune développée repose sur le COSOP (Programme pays d'options stratégiques) mis en place en 1999. Sur le plan géographique, le COSOP a focalisé l'attention sur trois zones, à savoir les zones montagneuses, les zones de parcours à faible potentiel et les zones arides du sud à faible potentiel.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du FIDA, 5 projets de développement rural intégré sont en cours d'exécution au Maroc grâce au concours financier du FIDA.

Il s'agit du projet de développement rural de Taourirt-Tafoughalt (PDRTT), du projet de développement rural des zones montagneuses de la province d'Al Haouz, du projet du développement pastoral et de l'élevage dans l'Oriental (Phase II), du projet de développement rural dans le Moyen-Atlas oriental (PDRMO) et du projet de développement rural dans les zones montagneuses d'Errachidia (PDRME).

Les opérations financées par le FIDA au Maroc avoisinent les 200 millions de dollars.

Source: Le Matin

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail