Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Actualités

Imprimer la page

Retour à la liste

Exploration minière: Cap sur l'Oriental

Daté du 15/10/2013 - Actualité

L’ONHYM veut mener un projet intégré d’exploration minière dans la région qui permettra de dégager des cibles potentielles.

L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) planche sur un projet intégré d’exploration minière dans l’Oriental. Un appel d’offres a été lancé pour étudier les caractéristiques minières de la région et surtout dégager des cibles potentielles pour l’exploration, particulièrement pour les minéralisations de types Mississippi Valley. Les gisements de ce type représentent une très grande partie de la production mondiale en plomb et zinc.


Selon le département des Mines, le Maroc affirme l’existence de plusieurs zones prometteuses, qui restent néanmoins peu ou mal explorées. L’adjudicataire du marché sera ainsi appelé à étudier les données géophysiques, géochimiques et géologiques de la région et élaborer un plan d’action pour chaque zone potentielle dont l’objectif est éventuellement la prospection des métaux précieux notamment. La zone à étudier couvre une superficie de 30 000 km◊. Ce projet s’inscrit notamment en droite ligne avec la promotion du secteur minier. Un secteur ayant toujours constitué une composante essentielle dans l’économie nationale, du fait de l’existence d’un contexte géologique favorable, qui a permis le développement d’une activité minière dans de nombreuses régions du Royaume. Cependant, ce secteur est aujourd’hui confronté à plusieurs défis notamment la nécessité de découvrir de nouveaux gisements, l’optimisation de la valeur ajoutée des substances minérales exploitées et le développement durable. Le département des Mines travaille ainsi à la dynamisation de la recherche minière notamment par la poursuite de la réalisation des cartes géologiques, géophysiques et géochimiques, l’instauration de mesures juridiques et fiscales incitatives et le renforcement des moyens de l’ONHYM.

La réalisation de ce projet intégré d’exploration minière dans l’Oriental entre donc dans cette vision. Les ambitions sont grandes. Le gouvernement veut améliorer la contribution du secteur (hors phosphates) à l’économie nationale et atteindre un chiffre d’affaires de 6,5 milliards de DH à l’horizon 2015, 9,6 milliards en 2020 et 15,5 milliards en 2025 contre 5,4 milliards en 2011. Pour y parvenir, il compte augmenter de 13% les investissements dans la recherche pour atteindre 510 millions de DH dès 2014, puis accélérer la cadence à 27% par an entre 2015 et 2022 afin d'investir 3,45 milliards de DH en 2022. Niveau qui devra monter à 4 milliards à l’horizon 2025.

Sur ce volet recherche et exploration, 4 000 permis sont en cours de validité dont 83% pour les substances métalliques. Environ 17% de ces permis sont détenus par l’ONHYM, 40% par les particuliers et le reste par les opérateurs. Le secteur minier (hors phosphates) au Maroc a affiché en 2011 plus de 2,2 millions de tonnes de minerais marchands, dont 770 kilotonnes (kt) de barytine, 97 kt de bentonite, 90 kt de zinc, 79 kt de fluorine et 44 kt de plomb et 62 kt de produits transformés.

Source: Le Matin

Image(s) associée(s)

Autres actualités

Daté du - Actualité

Le Qualipole de Berkane est un atout pour le développement agricole.
Voir le détail

Daté du - Actualité

Les régions de l'Oriental et de Zaporijia s'allient
Voir le détail

Daté du 15/11/2004 - Actualité

Provinces de l'Oriental : Une campagne agricole qui démarre dans de bonnes conditions
Voir le détail